dimanche 17 novembre 2013

INTERCLUB JOURNEE 3 : BAD18-2 VERSUS BBG13

Dans un froid glacial, le mardi 12 Novembre 2013, les troupes de la KAT’ se sont déplacés au gymnase glacière afin d’en découdre sur les terrains. En colère suite au retrait d’un point au classement, les joueurs se sont montrés motivés (quoique...) et sans pitié !
Afin de posé les bases d’un succès attendu (ne nous mentons pas), les capitaines des deux équipes ont décidé de lancer les 3 simples hommes.

Maël tranquillement mais surement s’est imposé en 2 sets face à un adversaire marqué par l’effort. Maël a d’ailleurs sourit à la fin du match ! Il a vu les joues rouges de son adversaire et son t-shirt trempé tandis que lui semblait aussi sec que du saucisson !
1-0         pour la KAT’.

Pour les autres simples, l’histoire n’a pas été aussi rapide et aussi rigolote ! En effet, David qui avait décidé de « sonder » l’autre joueur a faillit vaciller même s’il l’emporte en 3 sets.

Dorian, en pleine confiance (mon cul oui), s’est lancé dans le Simple Homme 3. Face à un immense mec carré qui l’a fait tourner en rond aux quatre coins des terrains, Dorian a couru et vaincu ! A 17 partout au 3e sets, il a décidé de rester sur une série de bons matchs en simple ! C’est alors que de deux magnifiques bois de suite, il a littéralement dégoutté son adversaire ! Mais comme dirait mon pote Ribery « Frere, la chatte ca se provoque ! ». Merci Franky, c’est bon bon bon !

A 3-0, les chances de l’emporter étaient belles et bien présentes.

Jusque ici, tout va bien !

C’est alors que le capitaine adverse a eu l’idée improbable de lancer le double dame ! Et là, c’était le ponpon !
Entre smashs, amortis, dégagements et cris de motivation, nos Juliette et Joline locales se sont inclinées en 3 sets ! Les visages fermés, nos dames semblaient touchées moralement ! « On aurait dû gagner ! » a dit l’une, « on est trop nulles, c’était pour nous ça ! » a grommelé l’autre. C’est pas tout à fait vrai ! C’est le métier qui rentre et la prochaine fois, c’est pour nous !

Le double homme a alors débuté. Faisant ressurgir de vieux démons, Mael et Pablo ont lutté, douté, ralé, soufflé, jeté leur raquette comme Radouane, plongé, smashé comme des adolescents, transpiré. Mais bon malgré la bassesse de leur jeu, ils ont gagné le point de la victoire assurée.

Ont ensuite été lancé le mixte et le simple dames avec deux filles revanchardes que sont Juliette et Joline. Associée à notre ami Belge Serge, Juliette a une nouvelle fois tout donné ! Serge qui a tout pour être une star (oui il s’appelle serge et yen a eu des serge connu c’est moi qui vous le dit : Serge Lama, Blanco, Gainsbourg, regiani, Dassault, Prokofiev, Poliakoff et j’en passe) a mis du temps à se chauffer, ils ont donc laissé le 1er set ! Le deuxième a été plus serré mais le Golgotha d’en face ne s’est pas laissé faire...  Pas content de son match il a même cité un fameux proverbe belge « Mieux vaut l’enfer qu’une femme »...) Très bien ! Je suis d ‘accord !

Enfin pour fermer cette soirée Joline a gentiment  remplacé Cécilia retenue par une méchante maman ! Et bien ma foi ! Quel spectacle ! Malheureusement, il a tourné à l’avantage de l’adversaire MAIS ce fut une superbe performance !


4 à 3 pour la Kat’ qui semble réédité le programme de l’année dernière ! Espérons que ca dure !

Bises les BeeGees et à tantôt!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire