lundi 2 décembre 2013

La Troize vs APSAP-3

C’est dans un frigo, à Glacière (ne cherchez pas l’erreur, c’est véridique) que nous nous rendons en cette jolie petite soirée de novembre. Rencontre de haute voltige pour BAD18, non pas que nous soyons en ballotage défavorable pour aller en D2 voire Nationale 1, mais en face, L’APSAP a sorti son artillerie lourde pour continuer sur leur lancé de victoires… C’était sans compter sur la détermination de notre équipe qui a fait l’effort de rester concentrée après sa dernière victoire de haute volée contre l’ASPTT (en même temps ce n’était pas l’équipe la plus difficile du tableau, mais quand même).

Commençons par l’échauffement, jusque-là rien à dire.

Les matchs ? Je ne les ai pas tous regardés, mais j’ai ouï dire que pour le double homme, Alexandre n’a fait ni d’alexandrine ni d’alexandrin (à savoir le revers slicé croisé en retard et le coup droit dos au filet qui ne surprend plus personne sauf l’auteur quand celui-ci passe ou pas…) Attendez ! Ah ! Ok... on me dit dans l’oreillette qu’un coup de génie a réussi : une pirouette arrière avec reverslice qui touche la bande et vient mourir derrière le filet… Ha non, en fait c’est Alex qui parle dans son sommeil… :p

Bref, appliquée et concentrée, notre paire de double chauffe et fait sortir de leurs gonds leurs adversaires du jour... Double homme bouclé en deux sets secs, chapeau les gars ! En même temps, entre l’artilleur Ivan et le cap’Alex, on en attendait pas moins d’eux :p

Merci à eux, car pour mon simple homme, mon adversaire n’avait toujours pas réussi à retrouver la porte, si bien qu’à la fin du premier set, s’est tapé la tête contre le mur du gymnase je ne sais pas bien pourquoi, peut-être pour faire un trou ??… Bien lui en a pris, ça m’arrangeait… il n’a pas retrouvé l’ouverture dans le match qui fut plié sans trop de difficulté. Deux sets sans smatch, ma raquette m’a engueulé après coup… la pauvre, elle aime se faire secouer celle-là !

Le simple homme 1, ben je ne l’ai pas vu, je jouais (pas mal l’excuse, non ?)

Le simple homme 3, David avait certainement la tête à la maison et au futur David Junior qui arrive bientôt. Crispé, frustré, il a appliqué la stratégie : je smache whatever… bref le second set a été meilleur à partir du moment où David a fait le jeu. Mais malheureusement, son adversaire coriace, avait pris suffisamment de confiance pour boucler son affaire …

Le double dame, pour une première union entre deux joueuses prometteuses, ce fut pas mal, mais en face, l’expérience a parlé … Malgré les montées fulgurantes de Caro et la puissance de Bertille, la paire en face a su faire face et faire déjouer notre jeune duo… Dommage, mais ce ne sera que partie remise au retour !

Le simple dame, que dire, si ce n’est qu’Alex devra prendre des cours auprès de Mandy pour lui arracher son secret de recette du macaron croisé ! Mandy, n’a même pas eu besoin de transpirer, bon en même temps, il faisait -15 degrés dans le gymnase… Prochaine victoire de Mandy, elle offre les pâtisseries !

Avis aux lecteurs des autres équipes : Non, Mandy ne changera pas d’équipe, la meilleure équipe du monde c’est la troize 4 !

Le double mixte, je pensais que nous l’avions gagné, mais un rapide coup d’œil sur Badnet.org me fait dire le contraire… Mais que s’est-il passé entre Redwane le sautillant, le virevoltant, que dis-je, Redwane le Kangourou et Mandy qui envoi des macarons tout chauds ??? Etait-ce la joie de Redwane pour qui l’arrivée d’ici quelques mois de Junior lui fait l’effet inverse qu’à sa douce moitié ? (Perdre pour l’un et gagner pour l’autre), ou bien un abus de macarons croisés sur les adversaires n’a pas réussi à leur donner une crise de foie ??? Je ne sais pas… Faudra penser à envoyer des macarons après la date limite de consommation !

En tout cas, bravo à nous, faut bien que nous nous envoyions des fleurs de temps en temps ! :D

Je passe le flambeau de scribe à mon successeur pour le jeudi 28/11/2013 à l’occasion de la prochaine rencontre contre les redoutables AVANTI-2 !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire