mercredi 29 janvier 2014

La kat vs Lin nam


Les temps sont rudes… Le comas de Schumacher, le décès de Mandela, la pluie, le froid … A tout ça s’ajoutent la seconde défaite de la Kat’ cette année, la troisième de toute leur histoire… Mais rien n’arrive au hasard ! L’effet papillon quoi !
Retour sur une rencontre sous tension qui avait très mal débutée avant même qu’elle n’ait commencé !
Paris, le dimanche 26 Janvier 00h24 :
« - Stella ! Hé Stella !!!!
- Bon Pablo tu te calme avec la binouze on rentre ! Y’a match demain s’écria Juliette.
- Franchement ma chère ! C’est le cadet de mes soucis ! HHHEEEEY DAVIIIID un whisky ??
- Oh juste un doigt… répondit David l’air perdu.
- Non t’aura que du whisky (Pablo ne connaît pas la cité de la peur alors il pouvait pas comprendre). »
C’est un peu comme ça qu’a commencé la matinée chaotique vécue par la Kat’.

Quelques heures plus tard, au fin fond du XIIe arrondissement de Paris, nos jeunes sportifs, sac sur le dos, débattent de leur soirée.
OUAAAAI MOMO il était trop défoncé et JP il nous a fait boire !

Mais c’est en tapant les premiers volants que les joueurs de la Kat’ se sont aperçus de leur ânerie ! Une effluve de rhum, de bière et de drogues diverses à commencé à se faire sentir notamment à coté de Mr Jaune (je donne pas de nom je suis pas une balance).
Mr Rouge (oui Pablo avait un t-shirt rouge, rouge comme la honte qui s’abat sur lui après sa défaite) a perdu d’entrée en deux sets rythmés par les bois, les loupé et les relans de tequila.
Maël fait le job contre un mec qui vient joué chez nous. Preuve qu’il devrait venir plus souvent.
Le double dame de Julie et Juliette à 50% alcoolisé aurait pu décroché un troisième mais en fait non ! 2 à 1 pour Lin Nam. Puis 3 à 1 après la défaite de Julie. C’est là que la mission commence !
David gagne son match en trois sets. Et les frangins ont enchainé sur une histoire en deux sets durant laquelle ils se sont permis un certains relâchement jusqu’à 24 partout.
C’est lors du mixte que tout s’est joué. Un premier set canon avec lequel l’espoir de victoire à grandit. Ca n’a duré que 10 minutes, le temps qu’il a fallut à la C3 de faire quelques amortis croisés et de remporter les deux sets suivants. On a perdu c’est nul !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire